Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

dimanche 12 mars 2017

Dernier désir d'Olivier Bordaçarre




















Éditeur : Fayard
Parution : 03/01/2014
Nombre de pages : 288
Genre :  thriller

L'auteur : 






















Olivier Bordaçarre, né le 17 mai 1966 à Paris, est écrivain, metteur en scène de théâtre, dramaturge et comédien. Il est l’auteur de trois romans parus chez Fayard : Géométrie variable (2006), Régime sec (2008) et La France tranquille (2011). Son dernier roman Accidents est sorti en 2016 aux éditions Phébus.

Quatrième de couverture :

«Bonjour. Excusez-moi de vous déranger, je viens juste me présenter. Je suis votre nouveau voisin. J’ai emménagé dans la maison, là-bas, au bout du chemin. Je m’appelle Martin.
– Ah? Martin, vous dites? C’est drôle…
– Oui, Vladimir Martin. Pourquoi ?
– Eh bien… moi aussi, je m’appelle Martin!»
Alors qu’ils ont fui la ville, Mina et Jonathan Martin voient se rompre leur isolement. Élégant, riche, spirituel, Vladimir Martin est le voisin idéal. Un peu trop généreux peut-être…
Jonathan se méfie mais Mina n’y voit que du feu. Le nouveau venu ne leur veut-il que du bien ?
Avec un art maîtrisé du suspens, Dernier désir interroge nos aspirations secrètes dans une société de bonheurs factices. 

Mon avis :


La grisaille, leur avenir plus lugubre qu'une salle polyvalente, leur haine du familialisme traditionnel avaient cimenté leur complicité. Du Nord au Centre de la France en passant par Paris et sa banlieue, ils n'avaient jamais cessé de fuir jusqu'à la paisible écluse de Neuilly. Que fuyait donc le voisin ?


Mina et Jonathan Martin ont fui Paris et les tentations de la société de consommation pour acheter une maison à retaper dans la vallée de Germigny. Le couple et leur fils vivent chichement. Lui fabrique son miel et le vend sur les marchés pendant qu'elle occupe une place de guide dans un château de la région. Leurs modestes revenus leurs suffisent cependant pour vivre heureux dans leur cocon du bonheur, savourant au jour le jour les joies simples d'une vie dénuée de tout superflu. Malheureusement, ce bel équilibre va bientôt être rompu avec l'intrusion de leur nouveau voisin dans leur vie. D'un premier abord plutôt sympathique, ce dernier devient vite envahissant, vampirisant l'intimité du couple et les noyant sous les cadeaux futiles. Le ver est dans la pomme. Des frictions vont bientôt surgir au sein du foyer, attisés par des désirs de possession que l'on croyait oubliés...

Savoureux pamphlet contre la société consumériste, Olivier Bordaçarre nous livre une intrigue démoniaque, retorse à souhait et diablement bien ficelée. Goule et démon de la tentation, le personnage central de ce thriller représente un redoutable Nosferatu des temps modernes au service du Dieu Mammon, qui va s’immiscer dans les désirs secrets d'un couple afin de les pervertir et causer leur perdition.
Jusqu’où irions nous pour assouvir nos désirs immédiats ? 
Faut-il avoir pour être ? 
Est-ce que tout s'achète ? 
Le bonheur est-il dans le blé ou dans le pré ? 
"Dernier désir" aborde habilement toutes ces questions sous la forme d'un vénéneux polar qui vous fera regretter votre dernier achat compulsif !  


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire