Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

dimanche 15 janvier 2017

Les vies multiples d'Amory Clay de William Boyd




















Éditeur : Points
Parution : 20/10/1016
Nombre de pages : 546
Traduction : Isabelle Perrin
Genre : littérature anglaise

L'auteur :





















Né au Ghana en 1952, William Boyd a enseigné la littérature à Oxford avant de se consacrer à l'écriture. Auteur de nombreux romans, ce dernier est également scénariste et réalisateur. L'auteur de la suite des aventures de James Bond ("Solo. Une nouvelle aventure de James Bond", 2014) partage sa vie entre la Dordogne et Londres.

Quatrième de couverture : 

Amory Clay a un prénom d'homme et des rêves de grandeur. Dévorée dès son plus jeune âge par sa passion pour la photographie, elle ne recule ni devant l'adversité ni devant le scandale. Portraitiste mondaine, photographe de mode ou reporter de guerre, elle multiplie les rôles et les clichés audacieux aux quatre coins du monde. Amory mène sa vie de femme comme elle l'entend. Furieusement et à toute vitesse.


Mon avis :

« Quelle que soit la durée de votre séjour sur cette petite planète, et quoi qu’il vous advienne, le plus important, c’est que vous puissiez, de temps en temps, sentir la caresse exquise de la vie ».

Avec "Les vies multiples d'Amory Clay", William Boyd nous croque le très beau portrait d'une femme libre et passionnée du XXe siècle. Vivre, aimer, mourir, elle va tout traverser dans l'urgence et dans l'intensité, dans l'ici et le maintenant, figeant par ses clichés l'instant présent pour l'éternité.
Née en 1908 et baptisée d'un prénom mixte, Amory se passionne pour la photographie dès l'âge de sept ans, initiée par son oncle Greville, dandy mondain et portraitiste de la haute société anglaise. N'ayant pas peur du scandale et faisant fi du danger et des kilomètres à parcourir, la photographe qui est aussi intrépide dans sa vie privée que sur le terrain professionnel, immortalise de sa pellicule toutes les instants de vie qu'elle peut saisir au vol. Des cocottes des bordels berlinois des années trente aux GIs en action lors du débarquement de 1944, des hippies californiens des années soixante aux soldats piégés sous le feu des tirs lors de la guerre du Vietnam... Amory Clay parcourt inlassablement la planète, n'hésitant pas à foncer tête baissée et à multiplier les risques pour ne pas se laisser enliser dans une routine qu'elle juge mortifère ! 

Récit bluffant de réalisme, d'autant plus qu'il est narré à la première personne, "Les vies multiples d'Amory Clay" n'en est pas moins une fiction brodée de toutes pièces, William Boyd s'étant inspiré de la vie de célèbres pionnières du photo-reportage pour construire cet attachant roman qui leur rend hommage. Les photos anonymes illustrant le récit (glanées par l'auteur chez des brocanteurs), rendent cette lecture encore plus troublante, en floutant subtilement la frontière ténue entre fiction et réalité. 
Mordant, palpitant et impertinent, voilà un roman qui ne devrait pas vous laisser indifférent !



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire