Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

samedi 29 août 2015

"Tiré à quatre épingle" de Pascal Marmet
























Éditeur : Michalon 
Parution : 21/05/2015
Nombre de pages : 270
Genre : Polar

L'auteur : 


















Pascal Marmet né en banlieue parisienne, est notamment l'auteur de : "A la folie" (Editions France-Empire), et "Le Roman du parfum" et "Le roman du café" (aux éditions du Rocher, en 2013 et 2014).

Quatrième de couverture :

Parmi les milliers de voyageurs, Laurent erre seul dans le hall de la gare de Lyon, l'air paumé. Il vient de rater son CAP boulangerie et sa mère l'a mis dehors. Samy, escroc à la grande gueule, le repère rapidement. Il a bien l'intention de profiter de la naïveté de ce gamin aux chaussures vertes et l'entraîne dans un cambriolage. L'appartement dans lequel ils pénètrent est une sorte d'antichambre du musée des Arts premiers et regorge de trésors africains. Mais ils tombent nez à nez avec la propriétaire et collectionneuse. Comme elle s'est blessée en tombant dans les escaliers, ils lui viennent en aide avant de s'enfuir. Pourtant, quelques heures plus tard, elle est retrouvée morte, abattue de cinq balles tirées à bout portant. Le commandant Chanel, chargé de l'enquête, s'enfonce alors dans l'étrange passé de cette victime, épouse d'un ex-préfet assassiné quai de Conti peu de temps auparavant. 

Un polar haletant sur fond de sorcellerie qui nous dévoile les coulisses de la gare de Lyon et nous ouvre les portes du célèbre 36 quai des Orfèvres.

Mon avis : 

Pascal Marmet n'est pas un auteur que je découvre, puisque depuis quelques années, il traverse les allées de mon blog, pour le plus grand plaisir de la lectrice (mordue de nouveautés livresques) que je suis !  
Mais là : "SURPRISE", je découvre un Pascal Marmet inédit. 
Après les effluves odorantes et addictives que dégageaient ses deux précédents ouvrages à consonance historique :   "Le roman du parfum" et "Le roman du café", voilà que l'auteur nous entraîne dans le domaine du polar !
Alors alors, je vous entends presque susurrer : Encore un polar de plus... ils n'en ont pas marre ces auteurs de nous bassiner avec leurs idées tordues et leurs bonshommes machiavéliques ? 
Certes, le polar est un domaine visité et revisité, mais Pascal nous livre un roman attachant où l'horreur côtoie la magie, nous invitant dans un univers où l'on rencontre des personnages aussi attachants  que détestables, sillonnant les rues et le gares de Paris (pas forcément pour le plaisir de flâner) ! Un bonheur d'aventures narrées sans jamais laisser tomber ce petit coté humoristique qui le caractérise dans la rédaction de ses romans !

Le pitch : Un roman sandwich que l'on dévore à belles dents et où l'on croise des personnages hauts en couleur : une veuve joyeuse, un ancien préfet assassiné, un jeune adulte immature à la face d'ange et aux dents du bonheur vêtu de vert de la tête aux pied et victime du syndrome de Peter Pan, un commandant de police bourru aux tendances misogynes, au cœur gros comme une pastèque et possédant un flair hors pair. Tout ce petit monde va se croiser au détour de quelques meurtres... Nous entraînant dans leur sillon d'énigmes et de mystères ! 

Les amis, le mois de septembre se profile et l'automne va bientôt pointer son joli museau... plus qu'à ranger les maillots de bains et les revues que l'on parcourt d'un œil distrait sur la plage. Voilà, l'heure est venue de plonger dans le grand bain de la rentrée littéraire !    

Présentation vidéo du roman : 



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire