Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

vendredi 27 janvier 2017

En vrille de Deon Meyer




















Éditeur : Éditions du Seuil
Parution : 07/01/2016
Nombre de pages : 495
Traduction : George Lory
Genre : policier

L'auteur : 












Deon Meyer est né en 1958 dans la ville Sud-Africaine de Paarl et a grandi à Klerksdorp, dans la région aurifère du Nord-Ouest Province. Après son service militaire, il a étudié à l'université de Potchefstroom et rejoint "Die Volksblad", un quotidien à Bloemfontein, en tant que journaliste. Depuis, il a exercé plusieurs métiers comme rédacteur publicitaire, directeur artistique, directeur web, stratège Internet, et consultant. Deon Meyer est l'auteur de dix romans qui ont été traduits en 25 langues.

Quatrième de couverture :

Traumatisé par le suicide d’un collègue, Benny Griessel replonge dans l’alcool. Sa supérieure hiérarchique le protège en confiant à son adjoint Cupido l’enquête sur le meurtre d’Ernst Richter, créateur d’un site qui fournit en toute discrétion de faux alibis aux conjoints adultères. Richter faisait chanter ses clients. Est-ce là une piste ? L’analyse des relevés d’appels de son portable, l’épluchage des comptes de sa start-up, les interrogatoires de ses employés, les perquisitions ne donnent rien. Les soupçons se portent aussi sur François du Toit, un viticulteur en faillite. Rien de probant. Les Hawks sont dans l’impasse. La solution surgira, contre toute attente, de l’esprit embrumé d’un Griessel au bout du rouleau.
Chaque roman de Deon Meyer aborde un sujet différent : ici, les vignobles du Cap et une technologie de pointe au service de l’enquête. Mais le facteur humain demeure déterminant et ses personnages sont plus poignants que jamais.

Mon avis : 


"C'est un complot entre ciel et terre qui permet de découvrir le cadavre d'Ernst Richter. Une conjuration de l'univers donne un coup de pouce à la justice."

Les premières lignes du dernier opus des aventures de Benny Griessel s'ouvrent sur le déchaînement des éléments, les caprices du ciel permettant de découvrir la dépouille d'un homme enterré dans le Veld. Les Hawks font rapidement le lien entre le cadavre retrouvé et Ernst Richter, porté disparu quelques semaines avant. Homme d'affaire à la réputation sulfureuse, ce dernier dirigeait un site internet permettant aux époux volages et fortunés de fournir d'imparables alibis à leur "tendre moitié" suspicieuse. Chapeauté par le major Mbali Kaleni, le tandem de flics complémentaires Griessel/Cupido va mettre son flair imparable au service d'une enquête à rebondissements menée tambour battant, nous baladant des coulisses d'une start-up aux vignobles de Stellenbosch ! 
Dopée par les millésimes des vignobles du Cap-Occidental, la plume nerveuse de l'auteur sud-africain renoue avec ce qui fait sa force : la puissance d'une écriture visuelle enchâssée dans une intrigue haletante. Jouant habilement avec nos nerfs, Deon Meyer réussit à nous retenir en otage jusqu'au paragraphe final. En arrière plan, on retrouve avec bonheur les personnages récurrents qui ont contribués au succès des précédents titres, des protagonistes attachants et profondément humains (car faillibles) que l'auteur n'hésite pas à égratigner au passage. Enfin, au fil des chapitres et en parallèle de l'intrigue, viennent se glisser des transcriptions d'entretiens entre une avocate et son client, un exploitant-viticulteur qui semble avoir de bien sombres histoires à confesser. Un imbroglio familial qui va complexifier la trame au fil des chapitres, tout en servant de tremplin à l'auteur pour nous faire découvrir l'histoire de la culture de la vigne en Afrique du Sud... Voilà un excellent cru de Deon Meyer qui devrait enivrer les amateurs de polars bien ficelés et les aficionados de lectures dépaysantes !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire