Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

vendredi 24 août 2012

Tueurs au sommet de Fabio M Mitchelli



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Editeur : Ex Aequo
Parution : 10/05/2011
Nombre de pages : 288
Genre : Thriller fantastique

L'auteur :


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fabio M. Mitchelli est né le 30 septembre 1973, à Vienne en Isère. Après avoir suivi un cursus jazz à L’A.I.M.R.A. (Association pour l'information musicale Rhône-Alpes), à Lyon, il évoluera sur la scène musicale pendant près de dix ans en tant que saxophoniste. Il se consacre aujourd'hui à l'écriture de thrillers fantastiques. En 2011 paraissent "La verticale du fou," son premier roman, suivi très rapidement de Tueurs au sommet, en mars 2011, publiés tous deux aux éditions Ex Æquo.

Quatrième de couverture : 

Clément Augagneur est chroniqueur de faits divers pour un quotidien lyonnais. Un matin, il est attiré par un gros titre en première page d'un journal concurrent. Il apprend que des mystérieuses disparitions d'enfants ont lieu dans un village savoyard, un canton calme et sans histoires. Patrick Bigot, son chef de rédaction, entrevoit dans cette affaire hors du commun une opportunité pour le journal et envoie Clément sur l'enquête en cours. Le jeune journaliste va aussitôt faire la connaissance de Jean-Paul Masson, un ex-flic démis de ses fonctions depuis plusieurs mois. Celui-ci dévoile à Clément les dessous d'une affaire sordide qui avait défrayé la chronique neuf ans plus tôt et qui avait été pour lui le début d'une longue glissade au cœur des enfers. Obsédé par les affaires criminelles concernant les enfants, Jean-Paul tente de s'associer au jeune journaliste lyonnais afin de résoudre cette sombre affaire qui plonge le hameau savoyard dans la terreur depuis quelques semaines. Clément est alors embarqué dans une machinerie démentielle, un engrenage infernal qui va l'immerger dans l'horreur... Un extraordinaire voyage aux confins du mal et de l'amour ; une vertigineuse plongée dans les bas-fonds de l'âme humaine...

Mon avis :

"Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas. Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin". A travers ces mots, l'alpiniste Edward Whymper nous mettait en garde face aux périls de la montagne ! S'il est vrai qu'elle puisse s'avérer redoutable et regorge de dangers pour les hommes, il existe une menace qui peut s'avérer plus terrible encore : la cruauté de ses semblables !

Italie du Sud, juin 1999  : après de longues heures de traque, Tarkan Mezmul un redoutable criminel et Zlata Roskayaa sa vénéneuse compagne accusée de sévices sur sa propre fille, sont capturés par les forces spéciales d'intervention françaises et italiennes réunies pour cette occasion dans un même effort...
 
Savoie, novembre  2008 Clément Augagneur, médium et journaliste lyonnais, débarque sur le quai de la gare de Moûtiers depêché par son supérieur hiérarchique afin d'enquêter sur la mystérieuse disparition de deux petites filles à seulement quelques jours d'intervalle.
 
Aidé par Jean-Paul Masson, un ancien flic spécialisé dans la traque des bourreaux d'enfants et par Sylvie Pecheret, capitaine de gendarmerie expérimentée et bourrue, Clément Augagneur va se lancer sur la piste du ravisseur d'enfants. Une chasse à l'homme qui va s'avérer à hauts risques, peut-être bien un aller simple vers l'enfer et ses abymes...

Ce récit au suspens omniprésent et allant crescendo ne vous laisse pas une minute de répit et il m'a tenu en haleine sur toute la distance. C'est à la fois une histoire d'amour et un thriller d'une rare noirceur, regorgeant de pièges tant pour les protagonistes de l'histoire que pour les lecteurs qui s'aventurent sur les cimes enneigées et abruptes de "Tueurs au sommet". Une  ascension vers l'extrême qui vous surprendra par un dénouement totalement inattendu !
 
Un extrait :
 
"Des images de sang inondaient mes pensées. Mes yeux se révulsaient. Je vis des étendues de glace, des sommets éthérés, le feu, des fillettes et encore du sang. Je vis des corps mutilés. Des femmes. Des enfants. Soudain, un black-out glissa lentement derrière mes paupières trépidantes, un fondu au noir qui me ramena soudain au coeur d'une procession humaine, dans un cimetière étriqué d'une petite ville de province.
Ce jour-là, toute une population avait revêtu ses étoffes et costumes les plus sobres, sorti ses plus belles parures d'or et d'argent. Chacun pleurait les gamines à sa manière, par les larmes et les sourires condescendants, quelques gestes affables ou bien même par des mots très durs, proférés à l'égard d'une bête immonde qu'ils ne connaissaient même pas. L'événement consumait des millliers de savoyards, gagnant peu à peu l'ensemble de l'opinion publique qui grondait déjà. Comme un volcan bouillonnant qui allait éclater, semblable aux préparatifs d'une révolution, d'une guerre civile qui enflait. La France entière digérait en silence cette infâme amalgame de haine et de dégoût.
C'était ce jour-là que l'on célébrait la sépulture de la petite Léa, victime de la démesure meurtrière d'un monstre sans humanité.
J'étais seul. Englouti par les images prémonitoires d'une tragédie humaine."
 
Teaser de "Tueurs au sommet" :
 
 
Un grand merci à Fabio M Mitchelli pour l'envoi de ce livre et pour sa gentille dédicace !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire