Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

samedi 1 mars 2014

Le roman du café de Pascal Marmet






















Éditeur : Éditions du Rocher/Vladimir Fédorovski
Parution : 2 janvier 2014
Nombre de pages : 232
Genre : Roman-document

L'auteur :

















Pascal Marmet né en banlieue parisienne, est titulaire d'une licence de lettres. Il dirige actuellement l'hôtel Aria situé à Nice, où il organise régulièrement des soirées littéraires avec des invités de marque. Il présente chaque semaine des chroniques littéraires sur Agora FM. Pascal Marmet est l'auteur de "Ludmilla" (1996), "Le prince de Paris" (2001), "Il y a longtemps" (2008) et "Si tu savais" (2010), "À  la folie" (2012) et "Le roman du parfum (2013) .

Quatrième de couverture :

Café, qui es-tu ? Drogue, business, médicament, plaisir, carburant, poison ou un ami qui nous veut du bien ?
Dans les coulisses des légendes illustrant le grain sombre, au cœur d'un colossal commerce voué à l'écologie pour durer, ce récit romanesque se déguste à travers l'amitié d'un jeune aveugle passionné de cafés et de son extravagante amie d'enfance.
Du Brésil au Costa Rica, du Vietnam à la Cote d'Ivoire, rien n'échappe aux regards croisés d'un torréfacteur éco-responsable et d'une pimpante journaliste.
L'essor de cet or brun est une véritable épopée gorgée de rebondissements, de faits d'armes parfois, plus souvent de passions partagées pour le divin breuvage, une histoire liée à l'esclavage, et tout simplement, à l'humanité.
Après la lecture de ces pages qui n'épargnent ni les consommateurs, ni les industriels, vous serez peut être enclin à changer radicalement vos habitudes de café.


Mon avis:

Il était une fois un jeune chevrier parcourant les hauts plateaux du Yemen, à la recherche d'arbustes pour faire brouter ses chèvres. Épuisés et affamés après plusieurs jours de recherches infructueuses, le jeune pâtre et son troupeau tombent enfin sur un arbrisseau aux baies rouges dont les bouquetins se régalent, leur donnant un regain d'énergie et effaçant toutes traces d'épuisement. Le jeune berger, curieux, goûte aussi à ces drôles de fruits, qui vont générer chez lui une euphorie sans pareil. Fière de sa découverte, celui-ci s'empresse de la faire partager au prieur du monastère de Chéhodeth qui décide de cultiver les précieuses fèves. Un soir, les moinillons oublient un sac de grains trop près de l'âtre, les fèves se mettent à roussir en dégageant une odeur si suave qu'elle les fait sortir de leurs songes. Ainsi naît la torréfaction, selon la légende.
En réalité, il reste difficile de déterminer l'apparition de la fameuse graine, que l'on situerait entre 2000 avant l'ère chrétienne et l'an 850 de notre ère...

En parallèle de l'histoire de cette précieuse baie, l'auteur nous narre celle de Julien, un jeune aveugle orphelin, recueilli à sa naissance par son grand-père, torréfacteur et propriétaire d'une brûlerie. Une violente querelle avec ce dernier le pousse à partir courir le vaste monde, sur les traces de l'histoire du petit grain prodigue. Accompagné de son amie Johanna, une journaliste intrépide qui est sa complice depuis l'enfance, ce voyage va s'avérer salutaire pour le jeune homme qui aura l'occasion de mettre en avant ses qualités principales : un odorat hyper développé et une mémoire prodigieuse qui fait de lui une véritable encyclopédie vivante du café. Une occasion unique de découvrir des choses insoupçonnées sur lui-même, son passé et peut-être bien la clé de ce qui sera son futur en terme de vocation...

Avec ses talents de conteur, Pascal Marmet nous faire revivre les grands heures de l'histoire du breuvage amère, que duchesses et marquises venaient déguster dans la somptueuse demeure parisienne de l'ambassadeur Soliman Aga, à l'époque de Louis XIV. On découvre la naissance des premiers cafés, ses détracteurs virulents et le succès jamais démenti  de certains de ces lieux de convivialité toujours présents, tel le "Café Procope"* qui reçu en ses murs : Voltaire, Diderot, Balzac, Verlaine, Amélie Nothomb...
L'auteur nous fait également découvrir les lieux incontournables où l'on se presse aujourd'hui pour aller déguster une tasse de café : le temple aseptisé du royaume de la dosette Nespresso sur les Champs, dont George Clooney est le premier disciple, la "Caféothèque"**, école du café fondée en 2005 par Gloria Monténégro (ex-ambassadrice du Guatemala en France) et le "Café Verlet"*** où l'on déguste un nectar issu des grains les plus rares depuis 1880.

Amateurs de café ou non, si tout comme moi vous êtes curieux d'en savoir plus sur sa découverte, ses variétés et ses différents modes de préparation, cet ouvrage à la fois riche en anecdotes inédites et parfois amusantes, présenté sous la forme d'une narration romancée, représente une distrayante introduction à l'histoire du café.
Alors, vous prendrez bien une tasse de petit noir ? Corsé, léger, sucré ou accompagné d'un nuage de lait, laissez-vous emporter dans un voyage olfactif dont toute la saveur réside dans la richesse de ses arômes !

* 13 Rue de l'Ancienne Comédie, 75006 Paris
** 52 Rue de l'Hotel de ville, 75004 Paris
*** 256 Rue Saint Honoré, 75001 Paris

Présentation vidéo du roman du café :

 

Merci à Pascal Marmet et aux Éditions du Rocher/Vladimir Fédorovski pour l'envoi de ce livre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Voilà un thème riche et fécond donnant envie d'aller faire un tour chez son libraire...

    RépondreSupprimer