Le livre, un outil de liberté ?

Le livre, un outil de liberté ?

vendredi 1 mai 2015

Voir du pays de Delphine Coulin






















Éditeur : Grasset
Parution : 28/08/2013
Nombre de pages : 262
Genre : roman

L'auteure : 
















Delphine Coulin est née en Bretagne et vit à Paris. Ecrivaine et réalisatrice française, elle est l'auteure de plusieurs romans, dont "Les traces (Grasset, 2004) et "Samba pour la France (Seuil, prix Landerneau, 2011).

Quatrième de couverture : 


Deux filles, Aurore et Marine, reviennent d'Afghanistan. Elles y ont vécu six mois de tension, d'horreur, de peur. Elles vont passer trois jours à Chypre, dans un hôtel cinq étoiles, pour ce que l'armée appelle un « sas de décompression », où on va leur réapprendre à vivre normalement, à oublier la guerre, à coup de séances de débriefing collectif et cours d'aquagym, de soirées arrosées et de visites de sites archéologiques de la vieille Europe.
Dans un décor de filles en maillots et de fêtes sur la plage, Aurore et Marine vont s'apercevoir qu'elles n'ont peut-être plus rien à perdre, et aller jusqu'au bout de la violence.

Mon avis :


Il y a des romans comme celui-ci, qui vous remuent les tripes, au tréfonds de vous-même. Condensé d'émotions brutes, l'auteure nous plonge dans les abîmes d'une réalité nécrophage, celle qui va faire basculer deux jeunes provinciales naïves vers la maturité. Leur baluchon plein d'espoir en poche, Aurore et Marine qui se sont rencontrées sur les bancs du lycée n'ont qu'une seule envie : voir du pays et se distancer le plus vite possible de cette cité bretonne grise et étriquée, qui pompe leur oxygène. Alors, elles s'engagent dans l'armée, confiantes en l'humanité. On leur a vendu du rêve, on leur a présenté le métier de soldate comme une profession presque humanitaire : Les filles, en Afghanistan, vous allez pouvoir sauver des vies et alphabétiser des femmes, les aider à gagner le chemin de leur émancipation ! Fortes de ces promesses, elles partent rejoindre ce qu'elles considèrent comme une cause à défendre. Elles vont bouffer des kilomètres, de la poussière, de la sueur, de la crasse et des larmes et revenir avec des rêves en moins ! 
Des cicatrices et des bleus au corps comme à l'âme, elles rejoignent le "sas de décompression", un hôtel cinq étoiles situé à Chypre, un lieu sensé les aider à se laver de toutes les salissures récoltées lors de leur six mois d'horreur en Afghanistan. Malheureusement, l'enfer et le paradis peuvent parfois se rejoindre en un même et unique lieu... 


Avec beaucoup d'habilité et de maîtrise Delphine Coulin nous tient en haleine jusqu'au dénouement. Tout comme l'eau qui bout dans une casserole, elle sait faire monter la tension et le suspens jusqu'à son point culminant, avec en sus l'art de nous faire mariner en pimentant son intrigue de nombreux flashbacks ! Riche en émotions, ce récit narré à la troisième personne m'a tenu en haleine jusqu'à son terme et j'ai découvert avec beaucoup de plaisir un nouvel auteur, dont les autres romans viendront certainement enrichir ma bibliothèque ! 
Courageux lecteur, si tu n'as pas peur de frotter tes yeux à une fiction dont la trame est exempt de toute romance, je ne peux que te conseiller d'aller faire un tour sur les terres arides de Dame Coulin. Des terres parfois sanglantes où il te semble entendre murmurer cette mise en garde : Attention à toi, n'oublie pas que l'Homme peut devenir un loup pour l'homme, et que certaines situations et circonstances de la vie peuvent le faire renouer avec ses instincts les plus primaires et brutaux !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire